La régularité des jeux de grattage

0
114

Le marché des jeux d’argent en ligne a commencé sa régulation courant 2010, avec la création de l’ARJEL, dont le rôle premier est de protéger le consommateur. Ainsi, le Poker, les Paris sportifs et les Paris hippiques sont devenus légaux, sous certaines conditions bien entendu, notamment l’obligation de posséder une licence, décrivant des critères bien précis et respectant l’équité des gains. Mais qu’en est-t-il des jeux de hasard, et plus particulièrement des jeux de grattage ?

Les jeux de grattage, tout comme les loteries, relèvent purement du hasard selon l’ARJEL. C’est pourquoi il n’existe pas vraiment de législation concernant cette catégorie de jeux. Un flou législatif existe toujours.

L’ARJEL pourrait bientôt interdire les loteries gratuites, une régulation est actuellement à l’étude.
Qu’en est-il des jeux de grattage ?

Concernant les jeux de grattage, la Française des Jeux a le monopole, que ce soit pour les tickets de grattage chez votre buraliste ou bien pour le grattage en ligne. Il n’y a pour le moment pas d’ouverture à la concurrence sur ce secteur. Espérons que ce soit bientôt le cas !

La FDJ garderait le monopole pour pouvoir limiter les risques d’addiction. Alors, on est en droit de se demander pourquoi cette dernière nous matraque de publicité ventant les mérites de leurs derniers jeux de grattage. Une opération marketing bien entendu, mais qui est en contradiction avec le fait de limiter les risques d’addiction.

Les jeux de grattage gratuit sur Internet sont quant à eux légaux, tant qu’ils restent gratuits et sans obligation d’achat (en ayant la possibilité de se faire rembourser ses mises par simple demande écrite).
Pour le savoir, 60 millions de consommateurs a enquêté, mis les jeux au banc d’essai et donne des infos utiles aux joueurs.
http://www.60millions-mag.com/kiosque/les-jeux-d-argent-au-banc-d-essai

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code