La course de plat : Galop

0
167

La course de plat appelée aussi course au galop est une épreuve hippique dans laquelle le jockey doit aller le plus vite possible sur son cheval sur une distance de 900 à 4000 mètres. Les courses prennent lieu sur des distances généralement comprises entre 1500 et 2500 mètres.
Le jockey met ainsi son cheval au galop dans le but de franchir la ligne d’arrivée en première position.

Le départ dans des stalles.

Contrairement aux courses de trot attelé, le départ des courses de galop se tient dans des stalles. Les stalles sont des boites fermées dans lesquelles les chevaux accompagnés de leur jockey sont positionnés. Lorsque le départ est donné, les stalles s’ouvrent et les chevaux démarrent la course.

Le handicape

Pour équilibrer les courses, un handicape est donné à chaque cheval disputant la course. Le principe est simple. En fonction des résultats enregistrés par chaque cheval au cours des dernières courses, un poids leur est donné, qui sera d’autant plus élevé que le cheval est performant. L’objectif est donc de mettre tous les participants au même niveau. C’est ainsi que des poids de 50 à 62 kg viendront handicapés les chevaux performants pour donner plus de chances aux chevaux n’ayant pas remporté de prix, ou ayant enregistré des résultats décevant au cours des dernières courses.
Le résultat apporté par la technique du handicape est de permettre au public d’assister à des courses très serrées à l’intérieur desquelles il devient difficile de prédire la victoire de tel ou tel cheval.

La corde

A l’issue de tirage au sort, les chevaux sont placés en fonction des numéros qui leurs sont donnés. Le cheval ayant reçu le numéro 1 se retrouvera sur la corde et bénéficiera de l’avantage de courir sur l’intérieur de la course. La distance parcourue sera ainsi plus faible mais le risque pour le cheval et son jockey est de se faire enfermer par les autres concurrents. Le cheval ayant reçu le numéro 18 se verra placé à l’extérieur de la course, et devra donc parcourir de grand virage qui allonge la distance parcouru. La répartition des numéros peut donc être crucial sur le déroulement de la course, et la plupart des jockeys préfèreront l’emplacement intérieur sur la corde qui facilite les chances de victoires.

Les courses de plat réputées

Les courses de plat les plus réputées appartiennent au Groupe 1 avec par exemple la course de galop qui se tient lors du Prix de l’Arc de Triomphe en France, ou encore le prix Derby d’Epsom ou même la Dubaï World Cup.
Comme celui-ci se tient dans notre pays, on notera que le prix de l’Arc de Triophe 2010, qui s’est tenu à Paris à l’hippodrome de Longchamp les 2 et 3 octobre 2010, s’est soldé par la victoire du cheval du prince Khalid Abdullah, un pure sang, monté par le jockey Ryan Moore, et entrainé par Michael R Stoute. Celui-ci a d’ailleurs réalisé un doublé en s’imposant au derby d’Epsom puis au Prix de l’Arc de Triomphe. La course a été suivie par près de 48 000 spectateurs, ce qui prouve l’intérêt toujours croissant du public pour les courses de plat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici