Les courses de trot monté

0
129

Le trot monté est une épreuve que l’on retrouve dans certaines courses de chevaux, notamment en France et en Belgique.
Il s’agit d’une course dans laquelle l’objectif est d’arriver premier, en restant en trot.
Le jockey est assis sur son cheval sellé d’où le nom de l’épreuve : « trot monté ». Deux façons peuvent être utilisées par le jockey pour monter son cheval.
Tout d’abord, la monte traditionnelle, probablement la plus utilisée et la monte en avant dans laquelle le jockey se positionne proche de la tête de son cheval.

Contrairement au trot attelé, le jockey est assis sur son cheval. Ainsi, les temps enregistrés lors des courses sont moins bons que ceux enregistrés dans le trot attelé. Certains jockeys sont capables de concourir dans les deux types d’épreuve, maniant aussi bien le cheval que la voiture attelé à ce dernier. Certains chevaux peuvent concourir également dans les deux types d’épreuve même si dans certains cas, ils sont spécialisés en trot attelé ou en trot monté.

Le prix Cornulier

Le prix Cornulier est l’épreuve la plus connue de trot monté. Le premier prix Cornulier date de 1931, et l’épreuve a connu depuis un gain de popularité conséquent. Elle se déroule à Paris, dans le célèbre hippodrome de Vincennes.

Les caractéristiques de cette épreuve de trot monté sont une course de 2,7 kilomètres appartenant au groupe 1.
L’âge des chevaux participant à l’épreuve doit être compris entre quatre et dix ans et l’épreuve et n’accepte pas les chevaux castrés, appelés « hongres », ayant gagné au moins 160 000 €.
Le vainqueur de cette course gagne près de 350 000 €, ce qui en fait une course très convoité par les jockeys, à l’intérieur de laquelle des paris aux montants importants sont réalisés. Il s’agit du prix le plus doté de la spécialité trot monté. Il est ainsi considéré comme l’ultime finale du championnat du monde de ce type d’épreuve.

Le reccord de cette course de 2700 mètres est détenu par le cheval Magnificient Rodney qui a parcouru la course en un temps record de 1’12’7 au cours de l’année 2008.
On dit souvent que dans le monde de la course hippique, l’exploit ultime pour un cheval consiste à remporter consécutivement dans la même année le prix du Cornulier ainsi que le Prix d’Amérique.

Il s’agit de deux épreuves du Groupe 1, l’une dédiée au trot attelé et l’autre dédiée au trot monté.
Ce type d’exploit a été réalisé notamment par deux chevaux de courses célèbres : Bellino II et Jag de Bellouet.
Considéré comme les chevaux de courses les plus rapides du monde, ils ont permis à leur jockey de réaliser le doublet tant convoité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code