Les courses d’obstacle

0
171

Course de galop avec obstacle : haies, cross country, steeple-chase

Les courses hippiques à obstacles sont des courses de galop qui peuvent revêtir des formes différentes. Il y a d’abord la courses de haies dans laquelle le cheval doit sauter les haies pour avancer sur la piste, il y a également la course de steeple-chase ainsi que le cross-country dans lesquelles des obstacles s’imposent aux chevaux et à leur jockey.

Le handicape en poids

A l’image des courses de galop de plat, les chevaux peuvent se voir remettre un handicape. Il s’agit d’un poids censé handicaper les chevaux qui ont remporté des courses récentes pour rééquilibrer la course.
Quelques différences par rapport à la course de plat
Contrairement aux courses de plat, le départ ne se fait pas à l’intérieur des stalles (qui sont des boites fermées dans lesquelles le jockey attend sur son cheval, et que l’on ouvre automatiquement au moment du départ de la course), mais à l’arrière des élastiques.
En ce qui concerne la distance parcourue, elle est plus importante que pour les courses de plat. Celle-ci varie entre trois et cinq kilomètres avec une majorité de course entre 3,5 et 4 km tandis que la course de plat varie entre 900 et 4000 mètres avec une majorité de courses entre 1500 et 2500 mètres. La course à obstacle nécessite donc des chevaux plus endurants.

La course de haies

La course de haies est une course hippique réputée dans laquelle la piste est parsemée de haies de buisson de 110 cm. Les chevaux doivent donc sauter par dessus ces obstacles de 1 mètre 10 de hauteur pour continuer leur course. Le premier arrivé remporte la course. Lorsqu’un cheval accroche une haie, on considère qu’il fait une faute. Les haies sont également appelées « balaies » et un Hurdle-racer est le terme anglais pour désigner un cheval spécialisé dans le type d’épreuve des courses de haie.

La course de Steeple-chase

La course de Steeple-chase se caractérise par des obstacle plus difficiles. Ils ont une hauteur plus importante et sont ainsi plus difficiles à franchir. La distance de parcourt est supérieure à celle généralement constatée dans les courses de haies puisqu’elle se tient en moyenne entre 4300 et 4400 mètres.
Plusieurs courses de steeple-chase sont rattachées au Groupe I et possèdent une renommée importante. Il s’agit par exemple du prix du grand Steeple-Chase qui se tient à Paris, ou encore le Nakayama Grand Jump du Japon et le Grand National de Liverpool. Ces courses, de part leur complexité technique, passionnent le public et sont généralement très bien dotées.
On remarquera que le Grand Steeple-Chase, qui se tient dans notre capitale, est une course particulièrement endurante pour les chevaux puisque la distance parcourue est de 5800 mètres. L’édition 2010 a été remportée par Polar Rochelais, un cheval normand monté par Jérôme Zuliani.

Le cross-country

L’épreuve hippique de cross-country est considérée comme la plus difficile et la plus dangereuse pour le jockey comme pour son cheval. Il s’agit de l’épreuve d’obstacle la plus complexe avec des obstacles variés, d’origine naturels. Un des obstacles les plus courants dans le cross country est l’open-ditch. Il s’agit d’un fossé suivi d’une haie. On pourra trouver également des obstacles comme des contre-haut, des douves, des rivères…
La course de cross-country est la plus endurante des épreuves hippiques puisqu’elle présente des courses allant de 5 à  plus de 7 kilomètres. Ainsi, le prix Anjou-Loire Challenge qui se tient au Lion à Angers présente une course de 7300 mètres. La complexité et les dangers liés aux courses de cross-country séduisent beaucoup le public et attirent chaque année un nombre croissant de spectateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici